• +243 817-251-155
  • dasodrdc@gmail.com
  • 18-20, Avenue Pierre MULELE

Visite de la délégation mixte Ambassade de Suède et de WFAD dans le cadre du projet Jeunesse Sobre à Kinshasa

La stigmatisation et la discrimination des personnes atteintes de troubles liés à la consommation de substances psychoactives sont toujours d’actualité en RDC et dans sa capitale, Kinshasa. C’est le cas de jeunes hommes et femmes, membres de gangs de jeunes urbains – les kulunas. Ils défendent de rejet et d’exclusion sociale étant en désignés comme les responsables de la violence urbaine et de l’insécurité dans les quartiers de Kinshasa. Malheureusement, l’approche des services publics de la RDC basée sur la répression pour lutter contre ce phénomène a produit des conséquences contre-productives. Il était plus que nécessaire de développer une approche sociale optimisée sur des stratégies de prévention pour s’attaquer à ce phénomène de kuluna tout en luttant contre la consommation de drogues au sein de ce groupe social vulnérable.

En effet, briser les cycles de la violence devrait inclure des stratégies de soutien psychosocial notamment, notamment le renforcement et la restauration des relations familiales et des mécanismes de soutien social au niveau de la communauté et de la société afin de favoriser l’inclusion et la réinsertion sociale.

Ainsi, pour apporter une réponse adaptée au phénomène Kuluna, la WFAD a développé un projet de trois ans qui se concentre particulièrement sur la santé mentale et les services de soutien psychosocial, y compris les groupes de soutien parental. Tout en fournissant un soutien au rétablissement, et une composante de réintégration socio-économique, pour faciliter l’espoir, la réintégration et la durabilité du changement chez les participants. A mi-parcours, le projet financé par  SIDA (Agence suédoise de développement international) a eu l’honneur de recevoir la visite d’une délégation de haut niveau de la Coopération suédoise en séjour officiel en RDC qui a eu l’occasion de constater Les progrès réalisés dans l’appui et la prise en charge des KULUNAS.

 

La délégation de la Coopération suédoise était composée de Mme Karin Anderson, Directrice adjointe en charge de l’Afrique, Mme Magdalena Tham Lindell, Directrice au Département du Développement International de FBA, Mme Leonard Forsberg, Senior Programme Manager Peace and Security et Mme Charlotte Mukadi , Responsable de programme à l’Ambassade de Suède.

 

La délégation a visité l’infrastructure d’approvisionnement en eau financée par le projet dans la commune de Makala où certains des bénéficiaires, en particulier les femmes, sont autonomisés. 

 

La visite de terrain a été conduite par l’équipe de la WFAD en RDC sous la supervision de M. Dandy Yela, Représentant Pays de la WFAD en RDC, et a eu l’occasion de constater les progrès réalisés mais aussi d’entendre des témoignages touchant des changements positifs dans la vie de ces anciens Kulunas qui ont été transformés grâce au projet Jeunesse Sobre. La délégation suédoise conduite par Mme Karin Anderson a également pris en compte les demandes de ces jeunes pour un soutien continu au projet. Les bénéficiaires ont profité de l’occasion pour justifier la délégation de son appui à cette grande initiative qui a apporté un changement positif dans leur vie.

 

Actuellement, dans le cadre du projet DASoD travaille sur l’autonomisation de tous ces jeunes bénéficiaires à travers la création d’emplois, des formations et des activités génératrices de revenus. En outre, les impacts sur les communautés sont évidents avec une contribution significative à la paix dans les familles et les groupes sociaux, la lutte contre la pauvreté par la création d’emplois pour les jeunes, la disponibilité de l’eau potable pour près de 100.000 habitants dans les communes de Makala, Selembao et Kinshasa.

en_USEnglish